Fédération de l'Eure pour la pêche et la protection du milieu aquatique

 Newsletter

Accueil Accueil | deconcretionnement

Déconcrétionnement

Contexte

La Fédération Départementale des Associations Agréées de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de l’Eure (FDAAPPMA 27) a élaboré en 2013 les Plans de Gestion Piscicole (PGP). Les PGP se basent sur l’espèce repère du cours d'eau : la truite fario en première catégorie et le brochet en seconde. La réalisation des phases vitales de l’espèce repère (reproduction, éclosion, croissance) détermine la bonne fonctionnalité ou non du milieu. Toute perturbation susceptible de porter atteinte au bon accomplissement du cycle vital est identifiée.

Problématique

Le concrétionnement calcaire et le colmatage du substrat sont deux facteurs limitants identifiés par le Plan de Gestion Piscicole.

Le concrétionnement calcaire est un processus naturel, connu sur les rivières de la craie, qui se traduit par une induration plus ou moins prononcée des fonds pouvant former des planchers ou des seuils. Il tend à s’accentuer avec les activités anthropiques. Lorsqu’il s’intensifie, ce processus biologique peut provoquer un encroûtement et un rehaussement du fond qui modifient les écoulements et réduisent la diversité des habitats aquatiques.

 concression

 

Le colmatage se caractérise par un dépôt excessif de sédiments dans le substrat. C’est une des causes importantes de mortalités des embryons de truites enfouies dans le substrat. Il diminue la circulation interstitielle et le renouvellement de l’oxygène.

 

Travaux 2014 et suivi

Travaux :

 

Les faciès favorables à la reproduction de la truite fario (radiers et plats courants) sont souvent concrétionnés et/ou colmatés sur les parcours de « L'association de Pêche de Bernay ».
Un maréchal ferrant, spécialiste des travaux en rivières, a ainsi procédé au déconcrétionnement calcaire des fonds par un labourage mécanique au début du mois d’octobre 2014. Cette opération consiste à « labourer » le substrat concrétionné grâce à une herse spécialement adaptée pour ce type de travaux.

 

herse             cheval

 

Cette technique permet le décompactage du substrat aggloméré par des nodules calcaires mais aussi le décolmatage du substrat.

La FDAAPPMA 27 a encadré l’action pendant les 3 jours de travaux. Ainsi, 4 zones favorables à la reproduction de la truite fario ont été déconcrétionnées et décolmatées sur une surface totale d’environ 2400 m². On observe ainsi une remobilisation du substrat et une désolidarisation des agglomérats et des nodules. Dans un même temps, ce travail mécanique a permis un décolmatage par le départ des fines.

 

Suivi de l'action :

 

A la suite de ces travaux, la FDAAPPMA 27 a suivi l’efficacité de ce déconcrétionnement, notamment par l’inventaire de la reproduction des truites fario sur ces faciès pendant l’hiver 2014-2015.

En 2009, l’inventaire des nids de truites fario sur les mêmes secteurs travaillés avait permis d’identifier 10 nids. Au cours de l’hiver 2014/2015, l’inventaire des nids a permis de dénombrer presque le double : 19 nids de truite fario ont été comptés. La mobilité du substrat observé, une fois les travaux réalisés, a sans aucun doute facilité l’installation des poissons sur ces zones de frayère.

Aussi, les zones travaillées seront de nouveau visitées à l’automne 2015 (1 an après les travaux) pour comparer la mobilité du substrat par rapport aux zones «non travaillées ».

 

Outils de communication :

deconcressionnementeveil

 

Travaux 2015 et suivi

Travaux :

De même qu'en 2014, les faciès favorables à la reproduction de la truite fario (radiers et plats courants) concrétionnés et/ou colmatés ont été identifiés sur les parcours de la « Gauloise de Beaumont » et de « l'association des pêcheurs de la Risle » .
Un maréchal ferrant, spécialiste des travaux en rivières, a ainsi procédé au déconcrétionnement calcaire des fonds par un labourage mécanique au début du mois d’octobre 2015 sur une surface d'environ 5 000m².

deconcretionnement

 

Suivi de l'action :

Pour évaluer l’efficacité d’une telle action, les nids de truites fario seront inventoriés lors des prochains hivers sur les surfaces travaillées. Les résultats seront comparés aux données existantes pour vérifier la pertinence de l’action. Un suivi sur la mobilité du substrat sera également effectué.

 Outils de communication :

bigorneau                          article

 

Travaux 2017 et suivi

Travaux :

Cette action s’est déroulée les 04 et 06 octobre 2017 sur les territoires des AAPPMA d’Evreux dite « la Truite de l’Iton » et de Brionne dite « la Truite Risloise » qui gèrent respectivement 12 km de parcours de pêche sur l’Iton et 6,9 km sur la Risle.

Les zones à travailler ont été préalablement sélectionnées par la FDAAPPMA 27 en rapport avec les zones de frayères (zones courantes de faibles profondeurs à fond de cailloux et graviers) déjà identifiées par le passé. Les secteurs qui ont été retenus sont situés sur les communes d’Aulnay-sur-Iton et Amfreville-sur-Iton pour l’Iton et la commune de Brionne pour la Risle.
Un maréchal ferrant, spécialiste des travaux en rivières, a ainsi procédé au déconcrétionnement calcaire des fonds par un labourage mécanique au début du mois d’octobre 2017 sur une surface d'environ 1 500m² et sur une profondeur de 15 à 20 cm.

cheval 

Suivi de l'action :

Pour évaluer l’efficacité d’une telle action, les nids de truites fario seront inventoriés lors des prochains hivers sur les surfaces travaillées. Les résultats seront comparés aux données existantes pour vérifier la pertinence de l’action. Un suivi sur la mobilité du substrat sera également effectué.